Par : Clinique Orthopédique Duval

L’opération de remplacement de la hanche, aussi connue sous le nom d’arthroplastie totale de la hanche (ATH), est une intervention lors de laquelle on vient poser une prothèse dans la cavité articulaire de la hanche endommagée. Pour remplacer une hanche endommagée, les chirurgiens avaient jadis recours à des prothèses avec une tête fémorale (la « bille » qui vient se loger dans la cavité articulaire) de petit diamètre. Or, ce type de prothèse comportait certains désavantages, notamment un risque de dislocation accru et le besoin d’avoir recours à des interventions correctives.

Dans le but d’améliorer la robustesse de l’articulation de la hanche, les médecins ont commencé à utiliser des têtes fémorales dont le diamètre est supérieur à 36 millimètres.

Soutenus par plusieurs années de recherche et d’expérience, les quatre chirurgiens de la clinique Duval utilisent aujourd’hui des prothèses à tête de grand diamètre pour tous leurs patients, puisqu’elles offrent une mobilité illimitée de la hanche après l’opération et réduisent les risques de dislocation de manière importante comparativement aux têtes de plus petit diamètre.

Les avantages d’une tête de grand diamètre
À mesure que leur utilisation s’accroît et que la recherche évolue, il devient clair que les têtes de grand diamètre offrent une plus grande amplitude articulaire, ce qui permet davantage de possibilités quant à la méthode de mise en place et à l’emplacement de la prothèse. Les prothèses de la hanche à tête de grand diamètre conviennent particulièrement aux personnes qui occupent des emplois physiquement exigeants ou qui ont un mode de vie actif. Le risque de dislocation est également fortement diminué, passant d’environ 1 à 3 sur 100, pour les têtes de petit diamètre, à 1 sur 1000 pour celles de grand diamètre. Ce faible taux de dislocation peut s’expliquer de plusieurs façons, notamment par l’effet de succion des têtes de plus grande taille, qui occupent un plus grand volume de l’articulation et réduisent la microséparation qui pourrait éventuellement causer un relâchement de la prothèse ou son usure prématurée. Les têtes plus larges augmentent également l’amplitude articulaire de la hanche tout en prévenant les possibles coincements de cette nouvelle articulation.

En raison de sa grande stabilité et de son faible risque de dislocation, les chirurgiens effectuant une ATH avec des têtes de grand diamètre sont en mesure d’offrir à chaque patient une intervention rigoureusement adaptée à leur anatomie. La longueur des jambes peut être ajustée avec davantage de précision, minimisant ainsi les risques de se retrouver avec deux jambes de taille différente, un problème qui peut survenir avec les têtes de plus petite taille.  Dans le cadre d’études concernant la mobilité des patients, il a été démontré que les têtes de grand diamètre permettent aux patients de retrouver leur centre de gravité et leur démarche d’antan. L’approche postérieure utilisée par nos chirurgiens dans le cadre des ATH avec tête de grand diamètre permet d’éliminer les restrictions de mouvement postopératoires,  ce qui a pour effet de simplifier le processus de récupération, surtout chez les patients subissant une intervention bilatérale. Il en résulte donc une simplification des explications à donner aux patients et une importante amélioration de la confiance de ces derniers envers les performances de leur nouvelle hanche.  Les patients pourront compter sur une hanche d’une plus grande souplesse, surtout en présence de rétractions préopératoires, en plus d’accroître les probabilités d’atteindre la fameuse « hanche oubliée ».

Il existe deux types de couples de prothèses de la hanche à tête de grand diamètre : le couple céramique sur céramique et le couple double mobilité.

Prothèse céramique sur céramique
Les couples de céramique existent depuis plus de 50 ans. La très grande résistance à l’usure de ces surfaces en fait un choix avisé pour les patients plus jeunes (moins de 65 ans) et très actifs. (Plus d’informations ici). Les Drs Vendittoli et Duval ont récemment annoncé un taux de réussite de 97,2 % après plus de 21 années d’utilisation de têtes de couple de petit diamètre dans le cadre d’arthroplasties totales de la hanche. En 2011, les Drs Lavigne et Vendittoli sont devenus les premiers chirurgiens nord-américains à réaliser la mise en place d’une prothèse totale de la hanche à tête de grand diamètre. Ce plus grand diamètre atténue les risques de coincement de la prothèse et en améliore la stabilité. Depuis, les chirurgiens de la Clinique Duval ont procédé à la mise en place de plus de 3 000 prothèses totales de la hanche en céramique à grand diamètre. (Plus d’informations ici). Le taux de survie de la prothèse après cinq ans est excellent, s’élevant à 99 %. Bien que ces matériaux très robustes puissent occasionnellement produire des sons ou un grincement, il semble que ces légers inconvénients ne dérangent pas les patients outre mesure. Cette prothèse permet aux patients de reprendre un travail exigeant ou des activités sportives à haute intensité sans avoir à se soucier de l’usure de leur prothèse.

Prothèse double mobilité
La prothèse à double mobilité est également munie d’une tête de grand diamètre. La double mobilité combine le principe d’une articulation de petite taille qui permet de minimiser l’usure et d’une articulation de polyéthylène de plus grande taille qui confère à la hanche une plus grande stabilité. Les hanches de grand diamètre munies d’une tête fémorale double mobilité jouissent d’une grande popularité en raison de leur plus faible coût et du fait qu’elles ne produisent aucun son. Les patients âgés de plus de 65 ans peuvent s’attendre à ce qu’une prothèse double mobilité dure jusqu’à la fin de leur vie. Les chirurgiens de la Clinique Duval utilisent ces prothèses depuis plus de 10 ans en vue de simplifier la réadaptation des patients plus âgés sans devoir imposer des restrictions d’amplitude articulaire et afin d’éventuellement leur donner la chance de profiter d’une articulation oubliée.

Conclusion
L’amplitude articulaire supraphysiologique permise par une prothèse totale de la hanche à tête de grand diamètre en fait une intervention offrant une grande adaptabilité. Ce type de prothèse permet également une reproduction plus fidèle de l’anatomie du patient et de la longueur de ses jambes. Une fois les tissus mous guéris, les patients jouissent d’une amplitude articulaire illimitée dans le cadre de leurs activités personnelles et professionnelles. La combinaison de ces avantages permet d’augmenter les probabilités de profiter d’une « hanche oubliée ». Il y a plusieurs années, les chirurgiens de la Clinique Duval ont adopté le principe « prothèse totale de la hanche à tête de grand diamètre pour tous » afin d’optimiser la stabilité articulaire de leurs patients, ainsi que leur qualité de vie.